Pratiquer le zen

« Où méditer à Paris » est un site qui vous apporte l'essentiel des informations utiles pour comprendre ce qu'est la méditation zen, comment elle se pratique et pour connaître les lieux les plus adaptés. Bonne lecture !

Méditation et Pensées – Comment faire avec le blocage émotionnel ?

Beaucoup de livres ont été écrits sur le zen, le bouddhisme, la méditation. Des livres écrits par des bouddhistes qui souvent ne pratiquent pas vraiment comme nous avons appris à le faire. Ces personnes qui écrivent sur la méditation bouddhiste, expliquent que l’un des résultats de la méditation est de créer un espace de plus en plus long entre les pensées. Et cela n’est pas ce que nous pratiquons, car diminuer ses pensées n’est pas du tout un moyen de progresser.

Arrêter ses pensées ? Pas possible !

Alors, il est très étonnant que des personnes ayant pratiqué depuis des années puissent parler de l’espace entre les pensées. Qu’il y ait de longs ou de petits espaces n’est absolument pas important, ni d’essayer d’arrêter ses pensées. Pas possible ! Ce n’est pas notre pratique, la pratique transmise de maître en maître. Finalement il ne s’agit pas de s’occuper des pensées. C’est sans aucune importance car les pensées, c’est la condition humaine.

Ni construire, ni détruire

Notre pratique, c’est simplement de ne pas donner suite à la pensée, sans tenter de prolonger le processus de diminution des pensées. Les pensées sont là, elles n’ont plus de sens en notre « vrai nous ». La pratique n’est ni construire, ni  détruire. Ce que nous observons, quand on s’observe en zazen, nous ici, et qu’on se concentre, c’est que nous allons d’observation en concentration automatiquement. Et, petit à petit, on remarque à quel point la pensée n’a pas grand-chose à voir avec ce que nous faisons ou ce que nous ne faisons pas, ni la pensée, ni la non-pensée. On peut avoir de bonnes idées dans sa tête, cela ne veut pas dire que l’on médite mieux.

Contact direct

On fonctionne par l’hypothalamus, le cerveau central, et non par le cerveau frontal. Aussi, il est important de fonctionner en contact direct avec ce cerveau, qui est au-delà des discriminations, au-delà des dualités, au-delà de nous.


Kusen de Rei Ryu Philippe Coupey